Lutte contre la contrefaçon

Les dangers des médicaments contrefaits

Les médicaments contrefaits présentent des risques sérieux pour la santé publique. Ils ne sont pas inspectés par les autorités réglementaires et sont souvent fabriqués illégalement dans des conditions insalubres. Leurs sources sont inconnues et leur contenu n’est pas fiable.

Les médicaments contrefaits représentent un danger pour la sécurité des patients, car ils peuvent contenir des ingrédients toxiques. Leur utilisation n’est jamais sans danger et leur prise peut être mortelle.

Malheureusement, la contrefaçon ne cesse de croître. Les réseaux criminels mondiaux produisent et distribuent des produits contrefaits dans tous les principaux domaines thérapeutiques, dans l’ensemble des grandes zones géographiques et dans plus de 100 pays. Les ventes de médicaments contrefaits ont généré environ 200 milliards de dollars de bénéfices illicites en une seule année (par exemple, 2016).


Initiatives de Lilly pour lutter contre la contrefaçon

Lilly s’engage à faire progresser l’innovation médicale tout en maintenant les meilleures normes de qualité des produits afin de garantir la sécurité des patients.

Une approche globale

Lilly vise à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé publique. Nous disposons d’une équipe interne mondiale de Lutte Contre la Contrefaçon qui investigue les produits Lilly suspectés d’être contrefaits. Des procédures sont en place afin d’identifier les nouveautés en matière de production et de distribution qui permettent de dissuader les pratiques de contrefaçon.

Des partenariats pour protéger les patients 

Aucune entité ne peut arrêter à elle seule la contrefaçon. C’est la raison pour laquelle Lilly est partenaire des agences gouvernementales réglementaires et services en charge de l’application des lois, ainsi que d’autres entreprises pharmaceutiques, pour mettre en place une stratégie mondiale de lutte contre la contrefaçon qui garantit la sécurité des patients.

Éducation et sensibilisation 

Pendant ce temps, nous continuons à soutenir les efforts éducatifs internationaux en unissant nos forces avec des organisations non gouvernementales, telles que l’Organisation Mondiale de la Santé, L’Alliance Mondiale des Professionnels de la Santé (World Health Professionals Alliance) et l’Organisation Mondiale des Douanes, afin d’avertir les patients et les professionnels de santé des dangers liés à l’achat de médicaments en dehors du circuit pharmaceutique traditionnel.